Le Professeur Bernard FORETTE nous a quitté le 7 décembre à 79 ans. Ses obsèques ont eu lieu ce mardi 13 décembre en l’Eglise Saint Jacques du Haut-Pas, à Paris.

Ayant toujours vécu à Paris, au quartier latin, il a étudié au Lycée Henri IV de 1948 à 1953, et poursuivi toute sa carrière médicale et universitaire à Paris.

Bernard FORETTE fut l’élève et l’agrégé du Professeur Paul BERTHAUX, dont une des assistantes à la Faculté, Françoise BRIBET, allait devenir Françoise FORETTE. Lorsque Paul BERTHAUX a succédé à Jean VIGNALOU, le médecin du président POMPIDOU, le Professeur Robert MOULIAS a repris le service de Paul BERTHAUX où Bernard FORETTE était Professeur agrégé et François PIETTE, Chef de Clinique Assistant.

Puis Bernard FORETTE a quitté dans les années 80 l’hôpital Charles Foix d’IVRY pour prendre en charge un service de Gériatrie de l’Hôpital Ste PERRINE, dans le 16ème arrondissement de Paris.

Lorsqu’en 1997 Bernard FORETTE devient Président de la Société Française de Gérontologie devenue ultérieurement SFGG, il participe avec Françoise à Adelaïde, en Australie, au Congrès Mondial de l’IAGG. Dès son retour il décide alors la Société française à candidater pour l’organisation du Congrès Mondial de Gérontologie et Gériatrie à Paris en 2009. Et la candidature de Paris fut validée en 2005 au Congrès de Rio de Janeiro. Le Congrès de Paris 2009 fut un grand succès mondial grâce à l’ardeur et la ténacité de Bernard et de Françoise, et à un soutien sans faille de la SFGG, de ses présidents successifs et de sa déléguée générale, la regrettée Geneviève RUAULT. Bernard avait gagné son pari après 12 ans d’efforts. Mais il avait décidé un an plus tôt en 2008 que dès la fin du Congrès il transmettrait le flambeau de la responsabilité mondiale de la Gérontologie et de la Gériatrie par la France à une équipe plus jeune présidée par le dynamique Professeur Bruno VELLAS. Ce qui fut assuré de 2009 à 2013.

Bernard et Françoise auront formé un couple moderne et exemplaire. L’émotion suscitée par le décès de Bernard est partagée par tous, à Paris et ailleurs, collègues, collaborateurs et familiers. Bernard n’était pas perçu comme un vieil homme, mais il restait un ami discret, empreint d’humanité, d’attention, et aussi de sens critique constructif. Son humour fut légendaire. Robert MOULIAS résume ainsi de Bernard FORETTE « … l’agilité d’esprit, l’humour et la discrétion. Il y avait aussi chez Bernard, une certaine timidité qui le bridait dans la diffusion de son vaste savoir. Bernard exprimait une grande gentillesse et savait trouver le mot qui fait sourire. »

La Société Française de Gériatrie et Gérontologie, en deuil, sa présidente le Professeur Sandrine ANDRIEU,  son past Président le Professeur Olivier HANON, son Délégué Général Jean-Pierre AQUINO, les membres du Conseil d’administration, ainsi que le Président de l’Association Internationale de Gérontologie et Gériatrie, l’IAGG, le Professeur Heung BONG CHA, de SEOUL, et le past-Président de l’IAGG, le Professeur Bruno VELLAS, partagent leur peine et présentent à Madame le Professeur Françoise FORETTE, à ses enfants et petits-enfants et à tous leurs proches leurs sincères condoléances.